• +07 52 03 21 43
  • alarencontredeleau@ovh.fr

A Propos

L ‘ Association « A La Rencontre de l’Eau »

Promouvoir un patrimoine scientifique vellave de premier plan

Louis-Claude Vincent est né au début du siècle dernier au Puy-en-Velay. Son père a occupé une place importante au Puy où il a été Vice-Président de l’Association des Commerçants et Industriels de la Haute-Loire et membre de la Chambre de Commerce du Puy.  Louis-Claude Vincent a fait ses études secondaires au Pensionnat Notre-Dame du Puy. Il obtient son premier baccalauréat à l’âge de 14 ans et  un second à l’âge de 15 ans. Il a ensuite quitté le Puy pour Paris afin de continuer ses études à l’Ecole Supérieure des Travaux Publics où il obtient le diplôme d’ingénieur en 1924. Il est alors âgé de 18 ans. C’est en 1948, qu’il fonde la Bio-électronique de Vincent (BEV).

Cette approche scientifique permet d’analyser les eaux selon des critères qui déterminent si une eau est « bio-compatible », compatible avec le vivant,  en tant qu’eau de consommation. De là en découlent des travaux qui s’appliquent également en agriculture et dans le domaine de la santé.

L’année 2018 est l’occasion d’honorer les 70 ans de la Bio-électronique de Vincent, et par là même, de porter à la connaissance de tous l’existence de cet homme, dont les travaux sont d’une extrême importance pour la compréhension et la nécessité d’une eau de grande qualité. Pour célébrer cet « anniversaire », trois associations, A la rencontre de l’Eau, basée au Puy, Arts Sciences et Cultures de l’Eau (ASCE) et, Votre Santé Naturelle, l’association de la BEV organisent le Forum « A La Rencontre de l’EAu » au Puy-en-Velay les 2/3/4 novembre 2018.

pastedGraphic.png

Qui est Louis-Claude Vincent ?

Louis-Claude Vincent est né le 10 janvier 1906 au 27 boulevard Saint Louis au Puy-en-Velay.  Sa bibliographie témoigne tout autant du sérieux d’une formation intellectuelle et scientifique poussée au plus haut niveau, que de ce génie des grands précurseurs qui l’a conduit aux découvertes de la Bio-électronique.

  • ingénieur hydrologue français, diplômé de l’École Supérieure des Travaux Publics (Promotion 1924), 
  • ingénieur conseil de 1927 à 1978 de plus de 300 communes pour les services des eaux et des égouts, 
  • ingénieur conseil de l’armée américaine, 
  • ingénieur conseil d’Electricité De France pour la création de barrages hydroélectriques, 
  • professeur en hygiène alimentaire  à l’Ecole d’anthropologie sur l’eau, les maladies,
  • titulaire de la chaire de Bio-électronique à la Faculté de Médecine de Paris,
  • membre de sociétés médicinales, conférencier, 
  • membre de comités scientifiques au Luxembourg et Bruxelles

Il a également publié des essais. Il est le Fondateur de la Bio-électronique en 1948. En collaboration avec le Dr Jeanne Rousseau à partir de 1956, il fonde le centre de recherche Bio-électronique à Avrillé (Maine-et-Loire) entre 1961-1964. 

Il est le cofondateur de la Société Internationale de Bio-électronique de Vincent (S.I.B.E.V) et président d’honneur à partir de 1974.

La Bio-électronique de Vincent (BEV) met en évidence les trois caractéristiques nécessaires à la compatibilité avec le vivant (bio-compatible) que ce soit pour l’eau, la terre et le corps humain :

  • le Potentiel Hydrogène, pH ou facteur magnétique.
  • le Potentiel Oxydoréduction, rH2 ou facteur électrique.
  • la Résistivité, rô  ou facteur diélectrique.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer